Les participants d’un groupe d’analyse de la pratique en codéveloppement sont ressemblés autour de préoccupations communes :

  • Ils se sentant isolés par leur position spécifique dans leur équipe ou leur structure
  • Ils souhaitent partager sur les réalités et les difficultés du quotidien
  • Ils sont désireux de s’engager sur un chemin d’évolution
  • Ils acceptent de confronter leurs pratiques avec des pairs

Sur un parcours de 6 à 8 sessions, chacun est invité à travailler sur les situations professionnelles qui peuvent poser des difficultés ou soulever des interrogations. A travers le travail du groupe, les participants tirent parti des interrogations pour modifier leur point de vue, construisent les plans d’actions nécessaires, et s’engagent auprès de leurs pairs.

La pratique des pairs permet de positionner sa propre pratique, elle conforte dans ses compétences, ou met en lumière des voies de progrès que l’on n’envisage pas seul.
Le groupe de pairs permet aussi d’expérimenter le travail collectif de qualité et de créer un réseau de managers. Lors des sessions, 3 dimensions sont particulièrement au travail :

L’approfondissement des savoir-faire

A travers le récit et le travail sur les situations chacun peut relier sa pratique à son cadre de référence et élargit son regard à d’autres modèles ou concepts. Cela ouvre de nouvelles perspectives et voies d’approfondissement.

La gestion de la relation

La complexité des situations vécues réside la plupart du temps dans les interactions interpersonnelles. Il s’agit ici d’analyser les éléments relationnels en jeu entre le manager et les acteurs de la situation qui le préoccupe pour mieux appréhender et élargir sa conscience sur ce qui se passe dans la relation managériale.

Le développement de l’identité de manager

Peuvent être traitées des questions d’ordre personnel (confiance en soi, motivation, valeurs, éthique,…) qui contribuent à l’épanouissement et au développement personnel et identitaire de manager.

Notre méthodologie d’analyse des pratiques en codéveloppement s’appuie sur les travaux d’Adrien Payette et Claude Champagne. L’ouvrage de référence est « Le groupe de codéveloppement professionnel » (Presse Universitaires du Québec, 1997, 2010). Nous formons des animateurs à cette méthode.

Pin It on Pinterest

Share This